Pour nous contacter

Choisir sa cigarette électronique est une étape importante. C'est elle qui vous accompagnera tout au long de votre vie de vapoteur et qui vous suivra où que vous soyez. L'idéal est de vous rendre dans une boutique Shop Clop pour tester gratuitement les différents modèles et ainsi, vous procurer le modèle le plus adapté à vos besoins. Vous ne pouvez pas vous déplacer en magasin ? Lisez ce qui suit et laissez-vous guider !


Des produits pour démarrer : choisir sa e-cigarette ! 


L'autonomie

La batterie de votre cigarette électronique est ce qui va vous permettre de vapoter toute la journée. On se base donc généralement sur le nombre de cigarettes fumées par jour ainsi que le type de cigarettes (légères ou fortes) pour calculer l'autonomie journalière qui conviendra le mieux. 

< 5 cigarettes / jour = 650 mAh

5 à 10 cigarettes / jour = 900 mAh

10 à 15 cigarettes / jour = 1500 mAh

> 20 cigarettes / jour = > 2000 mAh

Le design : 

L' esthétique de la cigarette électronique est pour certain un point non négligeable. C'est pourquoi il existe différentes formes de batteries et de réservoirs pour convenir à toutes les envies. On trouve des batteries de formes en tubes, plutôt fines, pour un visuel épuré et discret mais également des batteries cubiques pour une visuel plus compact, stable et généralement avec plus d'autonomie.

Chaque vapoteur a un style bien propre à lui. Vous trouverez donc dans la gamme ShopClop, une sélection de produits adaptés à tous : fine, élégante, discrète, autonome, puissante et design. 

Des produits pour démarrer : choisir son e-liquide ! 


Comme pour la e-cigarette, il est conseillé de se rendre en boutiques pour choisir son e-liquide. Si vous n'en avez pas la possibilité, reportez-vous aux descriptions. 

Attention cependant à bien distinguer la puissance qui est assimilée au hit (dépendant du taux de nicotine) et la saveur qui est réellement le goût du e-liquide (perçue différemment selon les individus). Vous pouvez bien entendu mélanger des saveurs ensemble tout comme des taux de nicotine pour obtenir celui de votre convenance.  


Il existe des milliers de saveurs pour les cigarettes électroniques. Chez ShopClop, nous vous proposons un large panel de saveur : des saveurs de tabacs, de fruits ou gourmandes pour satisfaire vos papilles.

Gamme classique : La composition des liquides de la gamme classique varie de 80/20 à 50/50 (PG/VG). Cette gamme est composée d'une majorité de propylène glycol pour un liquide plus fluide qui favorise la longévité de la résistance.


Gamme premium : La gamme premium se distingue dans sa composition car elle contient plus de glycérine végétale. Plus le taux de glycérine végétale est important, plus il y aura de saveur en bouche ainsi qu'une vapeur épaisse et blanche. Cette gamme est également reconnue comme étant des liquides plus travaillés avec des mélanges de parfums plus savoureux.


Téléchargez notre menu Shopclop avec notre gamme de eliquides : gamme classique et premium ! 
Menu shop clop.pdf (810.27 Ko)

Attention : tous les réservoirs ne sont pas adaptés pour recevoir des liquides très gras. En effet, les liquides avec un taux de glycérine végétale élevé ont tendance à encrasser plus facilement la résistance. Ils sont souvent conseillés pour des modèles conséquents, créés pour faire un maximum de vapeur.


Pour aller plus loin ... 


La gamme expert rassemble du matériel et du liquide destiné aux passionnés de la vape, déjà utilisateurs ou aux curieux qui souhaitent explorer la mécanique de la vape.


Les mods : 

On appelle Mods, tous les modèles qui nécessitent un accumulateur amovible car ils ne contiennent pas de batterie intégrée. Ils se déclinent principalement sous forme de tube ou de box et peuvent être mécanique ou électronique.  

Les mods ou box mods mécaniques : À 1 ou plusieurs accus (piles rechargeables), il fonctionne grâce au simple contact entre l' accu et le dripper par pression.

Dépourvu d'électronique, il vous assure une utilisation sans risque de panne.

Pour un utilisateur averti (car sans sécurité) le Mod mécanique permet également d'accéder à l'univers des atomiseurs reconstructibles sans être limité par les contraintes de l'électronique.

La puissance varie en fonction du montage réalisé (résistance)

Les mods ou box mods électroniques : À 1 ou plusieurs accus (piles rechargeables), il fonctionne grâce à une puce électronique qui permet :

Un réglage de puissance en fonction du montage de la résistance pour un éventail de ressentis (bouche et gorge)

Une information sur la charge de la batterie

Une sécurité électronique pour éviter les court-circuits ou les chauffes trop importante

Le reconstructible : 

On appelle reconstructible (ou réparable) tout ce qui touche à la fabrication de la résistance. Il faut obligatoirement du fil résistif (Kanthal, Nickel, Titane,...) et du coton (ou fibres de silice) pour pouvoir fabriquer ses propres résistances. Il existe 2 type de matériels qui vous permettent de faire du reconstructible :

Des clearomiseurs vendus avec un plateau reconstructible type RDA à visser à la place de la résistance (exemple : Subtank). Les reconstructibles possèdent différentes spécificités en fonction des modèles. Airflow réglable ou non, tank en pyrex, inox ou plastique, coil simple, dual ou plus, montage "classique" ou génésis, avec réservoir ou sans (dripper). Et à chaque fois diverses façons de refaire les résistances. 

Des drippers, avec ou sans réservoir ou en bottom feeder (remplissage du liquide par le dessous). Les drippers sont des petits atomiseurs ne disposant pas de réservoir ou seulement d'une petite cuve au niveau de la base. Ils disposent d'airflow dits "ouverts", permettant un grand passage de l'air. Ils sont utilisés, à l'origine, pour tester les liquides. L'absence de réservoir permettant de nettoyer rapidement l'appareil et d'avoir un accès facile au coton pour le changer si besoin est. Mais ils sont de plus en plus utilisés pour faire du power vaping(beaucoup de vapeur), à l'aide de résistances basses et de liquides en 100% glycérine végétale et 0mg de nicotine. Il s'organise d'ailleurs des concours de "cloud chasing" où le principe est de faire le plus de vapeur possible (nous vous rappelons que cette pratique est à risque et vous invitons à prendre vos responsabilités quant à l'utilisation de votre matériel dans ce but).

N'hésitez pas à passer en boutique pour un cours personnalisé de reconstructible. Sinon, voici un mode d'emploi très synthétique du reconstructible. 

Les résistances sont réalisées à l'aide de fil résistif (kanthal) que l'on enroule autours d'un axe (petit tournevis, cure-dents, tige en métal, etc) pour former une petite bobine bien uniforme et dont les spires sont soit "colées" les unes aux autres (micro coil), soit espacées de façon égale (résistance classique). Le nombre de spires, le diamètre du fil et le diamètre de l'axe vont définir la valeur de la résistance obtenue. On place ensuite cette résistance sur la base de l'atomiseur en fixant les extrémités aux deux petits plots présents (parfois plus nombreux selon les modèles pour pouvoir fixer plusieurs résistances en même temps) qui sont les pôles positifs et négatifs de l'atomiseur. Ces derniers permettent au courant de l'accu de passer à travers le coil et de le faire chauffer.

Il faut ensuite bien vérifier qu'il n'y a pas de "point chaud", c'est-à-dire une spire de la résistance qui chauffe et rougit plus que les autres. Pour les micro coils, ils doivent chauffer du centre vers l'extérieur, si ce n'est pas le cas, on utilise une pince pour bien serrer les spires entre elles (quand on n'envoie pas de courant, sinon c'est le court-circuit assuré !), jusqu'à ce que la chauffe soit bien linéaire. Pour amener le liquide sur la résistance on utilise généralement du coton (cardé, blanc non traité, japonais, etc). On place un brin de coton dans la bobine de telle sorte à ce qu'il touche toute la résistance mais ne soit pas étranglé (le coton doit pouvoir bouger dans le coil sans accro sans pour autant s'enlever facilement). Il est préférable d'imbiber le coton pour tester le bon fonctionnement de la résistance avant de remonter l'atomiseur.

Avec l'expérience et pour les créatifs, d'autres formes et montages sont possibles (en faisant attention toujours à ne pas se mettre en danger). Il existe sur internet des calculateurs de micro coils : il suffit d'entrer les infos sur le fil, l'axe et le nombre de tours pour avoir une idée de la valeur de la résistance que l'on veut ou vient de faire. Très pratique pour ne pas se tromper et reconstruire en toute sécurité. Notre chouchou : calculateur de micro coilsIl est tout de même important de bien vérifier la valeur de sa résistance à l'aide d'un ohmmètre ou d'un mod électronique en possédant un.

Le DIY (Do It Yourself).

C'est le nom que l'on donne pour la fabrication de son propre e-liquide. Il faut avant tout de la base PG/VG, un concentré d'arôme et une fiole de nicotine. Il est fortement déconseillé de consommer immédiatement votre liquide après mélange car il nécessite une maturation au préalable avant consommation.